La phase d’avertissement du plan forte chaleur sera activée mercredi

 16/06/22

Nouvelles

 Divers

Les températures atteindront plus de 30 degrés cette semaine. La Cellule Interrégionale de l’Environnement (Celine) active la phase dite "d'avertissement".

Depuis 2005, la Belgique dispose d'un plan national ozone et chaleur. Il est unique car il combine les critères de température et d'ozone. C'est la combinaison de la pollution atmosphérique (dioxyde d'azote, poussières fines), de l'ensoleillement et de la chaleur qui entraîne des concentrations élevées d'ozone (valeur seuil de 180 microgrammes par mètre cube). Cela augmente la susceptibilité au stress thermique. Une vague de chaleur est dite présente s'il y a cinq jours avec une température maximale de 25°C ou plus, dont au moins trois jours avec une température supérieure à 30 degrés.

Le plan relatif à l'ozone et à la chaleur décrit comment la population belge sera avertie lorsque des problèmes de santé publique sont attendus pendant les périodes de grande chaleur (par exemple, la canicule). Ce plan tient également compte des concentrations d'ozone, car celles-ci ont un effet négatif supplémentaire sur la santé publique pendant ces périodes de chaleur. La combinaison des critères de température et d'ozone rend le plan belge unique.

La Wallonie a également son propre plan d'action contre la chaleur. Ce plan indique comment et quand les groupes cibles vulnérables - et les professionnels travaillant avec ces groupes cibles - doivent être informés et avertis avant et pendant les vagues de chaleur. Le plan d'action propose également des outils permettant aux professionnels de prendre des mesures préventives afin d'éviter les effets de la chaleur sur la santé. Le plan d'action contre la chaleur comprend une phase de vigilance et une phase d'alerte.

La population générale et les professionnels travaillant avec des groupes cibles vulnérables sont invités par l'Agence flamande Soins et Santé à prendre des mesures supplémentaires (idéalement incluses dans un plan sanitaire local Journées chaudes) pour se protéger et protéger les groupes à risque.

"Notre conseil général est le suivant : buvez suffisamment, gardez votre maison et vous-même au frais. Recherchez suffisamment d'ombre et évitez les exercices intenses pendant les heures les plus chaudes de la journée", déclare Lien Thoelen de l'Agence flamande Soins et Santé.

Les personnes âgées, les enfants et les personnes vivant seules sont des groupes particulièrement vulnérables et ont besoin d'une protection supplémentaire. Vous trouverez ici un certain nombre de conseils sur les températures chaudes.

rédaction INNI

La phase d’avertissement du plan forte chaleur sera activée mercredi

Votre navigateur n' est pas pris en charge, passez à un autre pour une expérience optimale.