Fatigue oculaire numérique : quelques conseils pratiques pour protéger vos yeux

 16/02/21

Nouvelles

 Contraintes ergonomiques

Avec l’avènement de la numérisation des tâches, nous nous retrouvons quotidiennement sur notre lieu de (télé)travail, rivés à notre écran d’ordinateur. Les réunions en ligne et la communication mobile peuvent affecter lourdement les yeux. Conséquence ? Fatigue, surcharge et/ou sécheresse au niveau des yeux, parfois associées à une vue vaporeuse.

Ces symptômes vous sont familiers ? Il est alors grand temps d’agir et de mieux protéger vos yeux. Nous vous proposons quelques conseils pour prendre le problème à bras le corps.

Suffisamment de pauses pour détendre les muscles oculaires

Les nombreuses réunions en ligne sollicitent encore davantage nos yeux. La raison ? Lors des réunions en ligne, le point focal est beaucoup plus proche que lors des réunions physiques, ce qui entraîne une fatigue plus rapide des muscles oculaires. En outre, lors de notre utilisation (excessive) de l’écran, nous avons tendance à moins cligner des yeux. Ces derniers s’assèchent donc plus vite.

Conseils :

Clignez volontairement des yeux et fermez-les très fort de temps en temps.

Regardez au loin toutes les demi-heures, afin de détendre suffisamment les muscles oculaires.

Ou appliquez la règle des 20/20/20 : toutes les 20 minutes, prenez 20 secondes de pause et diriger vos yeux vers quelque chose qui se trouve à au moins 20 pieds (environ 6 mètres).

Activez le mode nuit de votre ordinateur ou smartphone

Vous travaillez beaucoup en soirée ? Il serait sans aucun doute utile d’activer le mode nuit de votre ordinateur ou smartphone. Ce réglage garantit que toutes les parties lumineuses de votre écran sont de couleur sombre, de sorte que l’écran en tant que source de lumière est moins agressif. Le mode nuit de certains appareils permet aussi de filtrer la lumière bleue. C’est également judicieux, car cette dernière peut perturber votre biorythme.

Conseils :

Portez un regard critique sur l’éclairage de votre espace de travail : placez votre écran près d’un éclairage TL, troquez les éclairages supérieurs contre des luminaires sur pied et utilisez des rideaux pour vous protéger de la lumière aveuglante de l’extérieur.

Adaptez la luminosité de votre écran en fonction de la luminosité de votre environnement : si votre écran s’apparente à une source de lumière, cela signifie qu’il est trop lumineux. L’écran est trop gris ou mat ? Augmentez alors la luminosité.

Saviez-vous qu’il est plus confortable pour vos yeux de faire face à des lettres sombres sur fond clair que l’inverse ?

Position assise et hauteur de votre écran

Du point de vue ergonomique, une position assise adéquate et une bonne hauteur d’écran constituent des facteurs importants lorsqu’il s’agit de prendre soin de vos yeux pendant le travail. Idéalement, il convient par exemple de vous assurer que le bord supérieur de votre écran arrive juste sous la hauteur des yeux. Ne regardez en tout cas pas vers le haut.

Qui dit position assise adéquate, dit chaise de bureau confortable et réglable en hauteur. Assurez-vous que vos accoudoirs vous soutiennent lorsque vous tapez. Vos pieds doivent être posés à plat sur le sol.

L’utilisation d’un porte-documents est très utile, pour éviter les divers maux (yeux et nuque). Du point de vue ergonomique, tout ce qui est papiers/documents doit se trouver entre l’écran et le clavier.

Pour plus de conseils pratiques, visionnez les webinaires de Veerle Hermans (en néerlandais) : Ergonomie, ook op de thuiswerkplek et Ergonomische oefeningen voor thuiswerkers.

Adaptez la taille des caractères

Vous peinez à lire les lettres qui s’affichent sur votre écran ? Il est absolument déconseillé de vous rapprocher ou de prendre appui vers l’avant pour pouvoir déchiffrer. Dans les deux cas, vous malmènerez davantage vos yeux (fatigue) et/ou votre nuque.

La solution : adapter la taille des caractères. Cette adaptation est possible tant sur PC que sur Mac. Sous Windows, il convient d’avoir recours à la combinaison de touches ctrl +/-. Vous pouvez également enfoncer la touche ctrl et faire bouger la molette de votre souris. Sur Mac, il faudra utiliser cmd +/-.

Windows dispose également d’une fonction « loupe » qui vous permet d’agrandir temporairement les détails.

Et optez pour un deuxième écran haute résolution de 24 pouces. L’investissement vaut sans aucun doute le coup : vous offrirez à vos yeux davantage de confort et de protection.

Last but not least : consultez un ophtalmologue pour un check-up complet

Si, malgré toutes les mesures préventives, vos yeux sont fatigués ou si lire un texte sur votre écran vous demande un effort important, un rendez-vous chez votre ophtalmologue ne sera pas du luxe. Il/elle peut proposer des adaptations spécifiques, comme l’ajustement de la puissance de vos verres de lunettes/lentilles de contact ou l’utilisation de lunettes pour écran.

Source : https://www.idewe.be/fr/-/digitale-oogvermoeidheid

Fatigue oculaire numérique : quelques conseils pratiques pour protéger vos yeux

Votre navigateur n' est pas pris en charge, passez à un autre pour une expérience optimale.