Bientôt un masque buccal ou un masque de confort obligatoire au bureau ?

 16/07/20

Nouvelles

 COVID-19

Dans plusieurs États membres de l'UE, les autorités locales ne maîtrisent pas ou difficilement l'épidémie du virus COVID-19. En réponse à cette tendance inquiétante, la Commission européenne a demandé au Comité européen de normalisation (CEN) de publier un CWA (CEN Workshop Agreement) sur les masques de confort destinés au grand public. Dans ce nouveau guide, les fabricants, les importateurs et les utilisateurs trouveront les réponses aux questions les plus fréquentes sur les masques de confort.

Les masques de confort sont des masques buccaux destinés au grand public qui peuvent contribuer à prévenir la propagation du virus COVID-19, en plus des mesures d'hygiène connues (hygiène des mains et physical distancing). Un masque de confort ne répond pas à toutes les exigences techniques pour protéger le porteur, mais sert principalement à protéger d'autres personnes. Inversement, la personne qui la porte est également protégée si les personnes qui l'entourent portent un masque buccal.

Comme ce moyen de protection est un phénomène récent, il n'existe pas encore de réglementation spécifique. Il n'existe pas encore non plus de normes techniques spécifiques fixant les exigences de sécurité auxquelles un tel masque doit répondre. C'est pourquoi les exigences du livre IX du Code de droit économique s'appliquent, y compris, entre autres, les marquages et les exigences linguistiques pour les informations accompagnant ces produits.

Le SPF Économie souligne que les utilisateurs de masques de confort ne doivent pas être induits en erreur quant à leur niveau de protection. Cela doit être clairement indiqué sur l'emballage, par exemple au moyen d'un autocollant. Il est également interdit d'apposer un marquage CE, précisément pour ne pas créer de tromperie. En outre, les masques de confort ne peuvent pas être vendus comme équivalents aux masques de protection respiratoire ou aux masques médicaux ou chirurgicaux.

Le document technique belge NBN/DTD S 65-001:2020 "Masques « community » et masques artisanaux – Guide d'exigences minimales, de confection, d’entretien et d’usage" est un guide complémentaire. Ce document, qui peut être demandé sur le site web de l'Office de normalisation, contient les éléments suivants

- les exigences techniques minimales pour les masques buccaux destinés au grand public ;

- les exigences en matière de marquage, de mode d'emploi et d'emballage ;

- les tests d'efficacité des masques community (fabriqués en série, à partir de matériaux ayant prouvé leur fonction spécifique par des tests scientifiques).

Ce document est destiné à la production commerciale de masques oraux destinés au grand public uniquement. En effet, les masques buccaux faits maison pour un usage personnel ne sont soumis à aucune exigence légale en termes de sécurité des produits.

Sur la base des derniers résultats des tests effectués dans notre pays, des nouvelles études cliniques et des mesures gouvernementales connexes en préparation, il n'est pas exclu que les employés soient bientôt obligés de porter un masque buccal ou un masque de confort. Nous devrons attendre de voir comment l'actualité de corona évolue ...


Sources :

https://www.cencenelec.eu/news...

https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/coronavirus/masques-et-filtres/conformite-des-masques/coronavirus-exigences


La rédaction d'INNI

Bientôt un masque buccal ou un masque de confort obligatoire au bureau ?

Votre navigateur n' est pas pris en charge, passez à un autre pour une expérience optimale.